Thermique TA

Mesure fixe ou mobile de la consommation d'air comprimé, d'azote, de gaz naturel, de méthane, d'hélium, d'argon, de dioxyde de carbone, d'hydrogène, de SF6; mesure du flus laminaire, mesure de l'air d'alimentation de brûleurs, du tirage et des fuites; surveillance des équipments de sécurité, notamment dans l'aéronautique et l'aérospatiale.


Détecteur d’écoulement thermique / Débitmètre calorimétrique / Mesure du débit massique

La méthode de mesure calorimétrique repose sur l’intégration d’un élément de détection protégé mécaniquement qui est réchauffé électriquement. Le débit massique, le débit volumique standard ou la vitesse d’écoulement standard est déterminé par le flux de chaleur généré au niveau du gaz en circulation.

Avec ce principe de mesure, la température de service et la pression du fluide n’ont aucune influence sur le résultat de la mesure. Etant donné que le débitmètre thermique s’appuie sur une mesure calorimétrique, seules les constantes physiques des composants du gaz sont déterminantes.

Le débitmètre massique thermique / débitmètre massique ne provoque qu’une très faible perte de pression, il est donc prédestiné à la mesure de la consommation d’air comprimé et d’autres gaz et permet ainsi la détection du débit volumique ou du débit massique standard / débit massique de chaque composant de gaz mesuré.
Certains types de détecteurs d’écoulement thermiques TA10 permettent une mesure exacte et stable sur le long terme de faibles vitesses d’écoulement (flux laminaire). Quelques exemples d’applications : mesure du flux laminaire dans des salles blanches, sous des filtres en éventail, mesure de l’écoulement dans les salles de fabrication de l’industrie pharmaceutique, de l’agroalimentaire et de l’industrie des semi-conducteurs, ainsi que la surveillance du flux dans les boîtes à gants, les isolateurs ou la mesure de la vitesse de sédimentation dans les cabines de peinture.

L’air comprimé, le gaz naturel et d’autres fluides gazeux sont des sources d’énergie onéreuses. Des économies significatives peuvent être obtenues en mettant au jour et en éliminant les fuites dans les conduites et en surveillant le fonctionnement des compresseurs. Les capteurs de débit thermiques ne possèdent aucune pièce mobile, ils sont précis, robustes et ne nécessitent aucun entretien. Avec leur dynamique de mesure de 1:1000, ils peuvent mesurer en toute fiabilité des débits allant de la fuite minime au prélèvement de gaz maximal, même à des pressions de service jusqu’à 50 bar. Divers signaux de sortie tels que 4-20 mA, l’impulsion de quantité ou M-Bus sont disponibles pour la visualisation et le traitement des mesures de consommation, par ex. de gaz naturel, de propane, de butane, de GPL, d’air comprimé, de CDA.

Les capteurs de débit thermiques protégés contre l’explosion (ATEX, CSA) ont fait leurs preuves pour la mesure fixe ou mobile de la quantité de gaz de décharge, par exemple. Ils mesurent également en toute fiabilité la réduction progressive au fil du temps du débit de gaz dans les décharges.

Les débitmètres calorimétriques de Höntzsch sont disponibles sous la forme de sondes plongeantes à insérer dans des conduites d’un diamètre intérieur à partir de 25 mm et de tubes de mesure d’un diamètre intérieur à partir de 8 mm.

Les débitmètres thermiques, aussi désignés sous le nom de débitmètres calorimétriques, sont employés pour les applications les plus diverses nécessitant une mesure du débit volumique standard. Parmi les autres domaines d’application des débitmètres massiques thermiques pour la mesure du débit des gaz propres, il y a la mesure fixe ou mobile de la consommation dans l’air, l’air comprimé, le gaz de décharge, le gaz naturel, l’azote (N2), le méthane (CH4), l’hélium (He2), l’argon (Ar), le propane (C3H8), le butane (C4H10), le dioxyde de carbone (CO2), l’hydrogène (H), l’hexaflorure de soufre (SF6), l’acétylène (E2H2), etc.; les mesures proportionnelles du débit massique des gaz; la mesure de la vitesse d’écoulement standard 0,8 ... 200 m/s ainsi que la mesure du débit volumique standard à partir de 0,04 m²/h avec une constante de temps de 1 s seulement.

Nos débitmètres calorimétriques conviennent particulièrement bien à une utilisation dans des atmosphères explosives (ATEX, CSA).